Voeux des co-président.es de l’AFEP

Au nom de l’AFEP, nous vous adressons à toutes et tous nos meilleurs vœux pour l’année 2023 !

Les années 2021 et 2022, et leur succession d’évènements extrêmes ont rendu le dérèglement climatique tangible pour nos concitoyens alors même que les rapports du GIEC alertaient avec une urgence renouvelée sur notre avenir à toutes et tous.

Penser le monde de demain et la manière de préserver le vivant suppose de mettre à contribution toutes les manières de faire de l’économie et de mieux comprendre et expliquer les interrelations entre économie et biosphère. L’AFEP est une association dont la société a plus que jamais besoin. S’y investir c’est aussi prendre part aux affaires du monde : nous comptons sur vous pour poursuivre un combat plus que jamais d’actualité parce que le pluralisme régresse et parce que l’urgence de « penser autrement l’économie » est une cause commune d’intérêt public.

Parce que les bouleversements écologiques en cours ont un effet sur la façon de concevoir et d’organiser l’enseignement supérieur et la recherche, d’importantes transformations sont initiées pour réduire l’impact écologique de notre activité (voir notamment l’initiative labos 1point5), pour produire de nouvelles connaissances et enseigner largement ces thématiques cruciales. Les étudiant.es ont, d’ailleurs, joué un rôle décisif avec les COP étudiantes qui ont abouti à la rédaction d’un livre blanc et à l’accord de Grenoble. Cet accord déjà signé par nombre d’établissements est en parfaite syntonie avec les valeurs pluralistes de l’AFEP : il promeut l’interdisciplinarité, la réflexivité et les sciences sociales critiques, et lie étroitement les dimensions sociales et écologiques. Nous vous invitons à en prendre connaissance et à vous en saisir dans votre établissement, si vous ne l’avez déjà fait.

Dans le prolongement de ses combats historiques, l’AFEP souhaite participer à ce mouvement et devenir force de proposition et d’action. C’est l’un des chantiers majeurs des années qui viennent. Un groupe de travail « Ecologie politique » vient d’être mis en place : n’hésitez pas à le rejoindre. L’AFEP doit non seulement faire sa part, mais aussi être exemplaire sur le sujet. Depuis plusieurs années, les congrès de l’AFEP mettent en avant les thématiques écologiques. Nous entendons approfondir et amplifier cette dynamique : non seulement lors de séances plénières et d’ateliers dédiés, mais aussi en envisageant les perspectives écologiques comme une dimension structurante de toute recherche et donc comme irriguant à terme la majorité des sessions. Puisque les pratiques liées à la recherche, en particulier les colloques, impactent notre environnement, nous avons décidé dès cette année de développer pendant les congrès l’offre de repas végétariens, de réduire les déchets et favoriser les mobilités en train. Nous travaillons à une charte écologique pour formaliser nos engagements.

La transition écologique est par ailleurs nécessairement et fondamentalement sociale. Dans ce domaine aussi, à son échelle, l’AFEP doit apporter sa contribution. Si nous avons beaucoup progressé en matière de parité femme/homme, beaucoup reste encore à faire pour que l’AFEP soit plus représentative de la diversité de la société. Il s’agit là d’un élément fondamental du pluralisme qui nous est cher. Aussi un groupe de travail « Diversité et inclusion » a-t-il été mis en place en vue de rédiger une charte et de mettre en œuvre des mesures concrètes.

Pour conclure, rappelons que notre prochain congrès aura lieu à Paris du 4 au 7 juillet 2023 et qu’il s’ouvre par les doctoriales. N’oubliez pas de nous faire parvenir votre résumé ou votre proposition d’atelier, les dates limite approchent rapidement. Notre association ne peut vivre sans votre concours à toutes et à tous. Rejoignez nos groupes de travail, pensez à renouveler votre adhésion. Sachez que tou.tes les membres du CA (et d’autres) sont disponibles pour participer à des débats pour mieux faire connaître les enjeux sociétaux comme de régulation de la vie professionnelle des économistes et pour mettre nos propositions en discussion. N’hésitez pas à faire appel à nous si nous pouvons vous être utiles.

Agnès Labrousse et Gaël Plumecocq, co-président.es de l’AFEP

Vous aimerez aussi

X