Communiqué : Processus de qualification en section 05 : une ouverture tactique pour mieux masquer une logique structurelle inchangée

L’AFEP est parvenue, par son action, à mettre la question du pluralisme en économie au cœur  du  débat  académique,  médiatique  et  politique.  Elle  a  permis  l’ouverture  d’une véritable voie de droit commun pour les professeurs d’économie et contribué à mettre sous surveillance la Section 05 du CNU et ses pratiques.

Le  ministère,  reprenant  l’argument  du  manque  de  pluralisme  en  économie  et  de  ses effets  désastreux  (aux  plans  scientifique,  pédagogique  mais  aussi  démocratique)  a indiqué qu’il ferait un bilan collectif du processus de qualification et de recrutement en économie en 2015.

C’est maintenant l’heure d’un premier bilan de la session de qualification des maîtres de conférences  aux  fonctions  de  Professeur  des  Universités  (le  grade  supérieur)  en Section 05 :

(1) quantitativement la Section 5 a qualifié une moitié des dossiers déposés, avec beaucoup moins de « non mainstream » (31 dossiers « pluralistes » qualifiés pour  88  mainstream  (1/4,  3/4)).  Même  si  ces  dossiers  étaient  moins nombreux, le taux de qualifiés  parmi  les « non mainstream »  aurait dû être bien  plus  important  au  vu  du  stock  de  candidats  n’ayant  pas  bénéficié  des voies de recrutement de professeurs par le passé ;

(2) On  constate  plusieurs  incohérences  « temporelles »  dans  les  décisions  :  tel collègue qui était classé premier sur un poste en 2014 mais qui n’avait pas pu être recruté parce que non qualifié a été qualifié en 2015 ; tel autre collègue qualifié  l’an  dernier  alors  qu’il  avait  été  classé  quatrième  sur  un  poste  de Professeur (donc a priori non susceptible d’avoir le poste) a été écarté cette année sans aucune justification alors qu’il avait maintenant de réelles chances d’obtenir un poste… Il semble donc qu’il y ait eu certain mix stratégique entre qualification et perspective de recrutement, visant à éviter le recrutement de certains candidats.

(3) La  qualification  des  dossiers  a  été  jugée  selon  des  critères  à  géométrie variable,  ces  incohérences  indiquant  un  certain  « arbitraire »  dans  les décisions prises. Tel candidat a été pénalisé parce qu’il était aux frontières de  la  discipline (1) ,  tel  autre,  hétérodoxe,  était  jugé  trop  jeune  pendant  que  tel autre, issu du « mainstream » était qualifié en dépit de son jeune âge et de la jeunesse de son dossier…

Ces  incohérences  ont  une  cause  claire :  il  n’y  a  eu  aucune  réflexion  de  fond  sur  les modalités  d’évaluation,  qui  sont  donc  restées  identiques,  mais  avec  des  marges d‘interprétation dont la logique est parfaitement obscure, et conduit à l’arbitraire… Rien n’a  donc  changé,  au  fond,  en  Section  05,  au-delà  des  possibilités  nouvelles  de recrutement permises par l’action de l’AFEP.
La Section du CNU n’a pas fourni de critères clairs, et n’a même pas ouvert de débat sur cette question centrale !

Dans ces conditions, l’AFEP souhaite que le Ministère :

  • exige  une  publication  des  critères  précis  ayant  présidé  aux  qualifications  de  la Section 05 ;
  • demande un réexamen immédiat des dossiers litigieux de candidats non qualifiés par un comité le plus impartial possible ;
  • fournisse  l’ensemble  des  rapports  (aux  candidats  qualifiés  et  non  qualifiés)  à l’observatoire de l’AFEP afin de permettre une analyse précise des pratiques du CNU

Le  problème  du  pluralisme  reste  entier  et  le  restera  tant  que  n’évolueront  pas  ces critères d’évaluation (ce que rien n’indique pour l’heure) et tant qu’il n’existera pas, au niveau des universités, des instances en mesure de réaliser des recrutements pluralistes.

Rien  ne changera  donc durablement sans création  d’une nouvelle  Section  au  CNU car c’est un changement de structure dont la discipline a besoin !

Devant ce constat, il faut que le gouvernement aille au bout de sa logique et  créé dès maintenant une nouvelle Section CNU « Économie et société » qui valorise les approches hybridant économie et sciences sociales… sans rien retirer à personne !

Pour appuyer cette demande d’action immédiate, rejoignez les 5 000 signataires, dont de  très  nombreuses  et  prestigieuses  signatures  internationales,  qui  réclament  le pluralisme maintenant !   :

http://assoeconomiepolitique.org/petition-pour-le-pluralisme-maintenant/

1 :  Plutôt  que  d’être  jugés  «  hors  section  »  pour  leur  laisser  une  chance  de  bénéficier  d’une  nouvelle procédure mise en place par le Ministère pour ce type de dossiers, la section 05 a considéré la plupart des candidats aux frontières de la discipline comme relevant de la section pour, au final, ne pas les qualifier.

Paris, le 16 Mars  2015

353 kBCommuniqué – Processus de qualification en Section 05