Colloque : Penser les limites – 40es journées de l’association d’économie sociale – 10 et 11 septembre 2020 – Toulouse

Le capitalisme est un système dynamique qui se définit par une recherche incessante de maîtrise et de rationalisation des processus. Pour y parvenir, il bouleverse les modes de production, les modes d’organisation du travail et les modes de consommation et finalement bouscule le « vivre ensemble » c’est-à-dire la justice sociale, la citoyenneté et la démocratie. Cette tendance à la rationalisation s’est aussi diffusée depuis trois décennies à la sphère publique et particulièrement aux politiques publiques qui ont intégré des critères d’efficacité et de rationalisation croissantes.
Dans ce système, il n’y a donc pas d’état souhaitable à atteindre, de normes stables ni de taille optimale puisque la norme c’est l’amélioration sans fin de la rationalité économique qui doit s’incarner dans les chiffres de la croissance du PIB mais aussi dans toutes une série d’indicateurs censés mesurer cette amélioration de l’efficacité.
 
Face à cette dynamique, l’économie sociale tente de questionner les modes de production, de consommation et les politiques publiques du point de vue de la justice sociale, de l’égalité, de la citoyenneté et de la démocratie. Elle propose d’examiner les tensions entre rationalisation et justice sociale, entre pollinisation et résistance, les phénomènes de co-construction public-privé, et les alternatives de toutes sortes. Au-delà de ces questions, l’économie sociale n’est-elle pas au fond la tentative de fonder une théorie des limites qui s’oppose à la dynamique d’expansion permanente du capitalisme ? Les objets d’analyse qui structurent l’économie sociale indiquent que cette question des limites est omniprésente : les communs questionnent la propriété privée, l’écologie discute la limitation des impacts des activités économiques sur les écosystèmes, la renaissance des territoires interroge la mondialisation, la justice sociale met en question le fondement des inégalités…
 
Calendrier :
 
9 décembre 2019 : date limite de réception des projets de communication
20 décembre 2019 : réponse du comité scientifique aux auteurs
6 Janvier 2020 : ouverture des inscriptions aux 40e journées
23 mars 2020 : date limite de réception des textes définitifs pour une éventuelle publication dans un numéro spécial d’une revue académique du champ de l’économie sociale, partenaire des 40e journées de l’AES. Cette possibilité, en cours d’élaboration, sera confirmée par le comité d’organisation avant le 9 décembre 2019
17 aout 2020 : clôture des inscriptions aux 40e journées
 
Toutes les informations sont à retrouver sur le site dédié au colloque

Tagués avec :
RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us