Décès de François FOURQUET

L’AFEP a la douleur de partager l’annonce du décès de notre ami et collègue François Fourquet.

François a d’abord travaillé comme chercheur en sciences économiques et sociales dans des bureaux d’études associatifs dont le CERFI (Centre d’études, de recherche et de formation institutionnelles). Il est devenu ensuite enseignant-chercheur en économie à l’Université de Pau-Bayonne puis, à partir de 1994, professeur à l’Université Paris VIII où il a été directeur du département d’économie et gestion et un des fondateurs du Laboratoire d’économie dionysien (LED).
Adhérent de l’AFEP, François Fourquet avait participé au colloque de l’Association qui s’était déroulé en juillet 2014 à Cachan. Il était un défenseur farouche de l’ancrage de l’économie dans les Sciences Sociales et du pluralisme en économie.

François est l’un des rares économistes à utiliser dans ses recherches les autres sciences sociales et, notamment, l’histoire. Ses thématiques de recherche étaient vastes : pouvoir, économie et société à l’échelle mondiale, l’économie politique de la mondialisation. Il travaillait encore à un ouvrage qui lui tenait beaucoup à cœur : « Une histoire de la mondialisation ».
Nous pouvons d’ailleurs signaler les repères bibliographiques suivants :
– Les comptes de la puissance, histoire de la comptabilité nationale et du Plan, éd. Encres, 1980. Cet ouvrage a souvent été qualifié d’exemplaire au sens où le discours collectif des principaux pionniers de la comptabilité nationale devient « extraordinairement vivant et l’analyse de l’élaboration d’une technique, finalement, très aride, se transforme en un passionnant reportage » (Eliane Bettout-Mossé)
– Richesse et puissance. Une généalogie de la valeur (1989), éd. La Découverte, 2002.
– La Naissance des villes nouvelles, Anatomie d’une décision (1961-1969), Presses des Ponts et Chaussées 291 p. (avec Lion Murard), 2004/6.
– La crédibilité de la régulation en Europe. Sa source religieuse, in Les services publics en Europe. Pour une régulation démocratique, Publisud, Paris, 2007.

Les obsèques de François auront lieu le mercredi 24 février à Paris.
La cérémonie se déroulera à 15h30 au crématorium du cimetière du Père Lachaise, salle de la Coupole.
Crematorium : métro Gambetta ou parking gratuit dans l’enceinte du cimetière devant le crématorium (entrée au 71 rue des Rondeaux).

L’AFEP s’associe à la peine des proches de François.