Pour une nouvelle sociologie classique

socio_classiqueOuvrage co-écrit par Alain Caillé et Frédéric Vandenberghe aux éditions le bord de l’eau la Bibliothèque du Mauss.

Il est grand temps de faire revivre le projet d’une théorie sociale générale… et généreuse. En tant que riposte et alternative à la colonisation des sciences sociales par l´économie néoclassique, nous proposons de reprendre en l’actualisant le projet des grands auteurs classiques, d’Aristote à Marx, de Kant à Habermas, d’Adam Smith à Durkheim et Mauss, de Schumpeter ou Keynes à Polanyi ou Braudel, etc.
Contre l’orthodoxie néoclassique des économistes et la doxa de la neutralité axiologique des sociologues, nous appelons à une nouvelle synthèse de la sociologie classique, de la philosophie morale et politique et des « Studies ». Si les sciences sociales veulent poursuivre leur travail de réflexivité, il est essentiel qu’elles renouent avec la grande tradition et se conçoivent comme la continuation de la philosophie morale et politique par d’autres moyens. Si elles ne réussissent pas à se dégager de l’utilitarisme, elles risquent fort de connaître le même destin que les sociétés et les universités – elles ne seront plus une vocation, mais une profession, et en tant que telles une simple extension du Marché et de l’État.

Quatrième de couverture

Publié dans Ouvrages et rapports par des membres de l'AFEP