Conférence-débat : Gilets jaunes et bloc bourgeois – nouvelles luttes, nouvelles classes, nouveaux compromis

Cédric Durand (Paris 13) et Stefano Palombarini (Paris 8 ) seront à l’EHESS le vendredi 29 mars dans le cadre d’une conférence-débat consacrée au mouvement des gilets jaunes.
 
La conférence-débat portera tout particulièrement sur le renouveau des luttes et les recompositions politiques que traduisent le mouvement des gilets jaunes. Il sera notamment question de la possible émergence d’un projet alternatif à celui du bloc bourgeois. Après 40 ans de crise politique, un nouveau bloc hégémonique défendant les classes populaires est il possible ?
Les attentes sociales des gilets jaunes sont elles suffisamment homogènes pour permettre l’émergence d’une nouvelle alliance sociale ? Lire la suite ›

Tagués avec : , , ,

Offre d’emploi : Post doc – Chargé d’études sur la formation des prix agricoles TERRES INOVIA

L’objectif du post-doc est double. Il s’agit, d’une part, d’analyser, à partir de connaissances expertes sur le fonctionnement des marchés agricoles et la formation des prix de marché, la construction contemporaine des prix de marché des légumineuses à graines en France comparativement aux tendances de marché en Europe et à l’international et, d’autre part, de contribuer à la définition d’indicateurs de prix qui puissent servir de référence aux professionnels de la filière française des légumineuses.
 
Ce post-doctorat est financé dans le cadre du projet européen H2020 LegValue2 (2017-2021). Coordonné par Terres Inovia, ce projet conduit des travaux de recherche et d’accompagnement des acteurs pour favoriser le développement des filières légumineuses, tant pour l’alimentation animale qu’humaine, et ce afin de contribuer à une agriculture durable et compétitive dans l’UE.
 
Clôture des candidatures au 15 mars 2019
 
Modalités de candidature :
 
Transmettre CV + Lettre de motivation + exemple d’articles publiés à Frédéric Muel (f.muel@terresinovia.fr) et Tiana Smadja (t.smadja@terresunivia.fr).

Lettre de l’AFEP n°23 – février 2019

Sommaire :
–  Organisation du congrès 2019
–  L’APSES nous alerte

Offre d’emploi : Post-doc en économie écologique/économie environnementale au CEARC

La chercheuse ou le chercheur sera engagé(e) en contrat CDD pour une durée d’un an. Il/elle travaillera sous la direction de Mateo Cordier à plein temps à Guyancourt au centre de recherche CEARC (OVSQ) de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines sur le projet ACE-ICSEN « Adaptation to Environmental Changes: a multi-scale and transdisciplinary approach » financé par l’Université Paris Saclay. Son objectif sera de travailler en collaboration étroite avec plusieurs enseignants-chercheurs du CEARC et de l’Université Paris-Saclay sur deux problématiques environnementales du projet:
 
– l’augmentation des maladies respiratoires liées à la pollution atmosphérique,
– les impacts économiques des changements climatiques.
 
Lire la suite ›

Appel à communications Session Spéciale Adaptation des territoires face aux changements environnementaux – 9ème colloque international AFEP / IIPPE

Ce panel s’inscrit dans la thématique 1 “Penser l’économie-discipline d’aujourd’hui et de demain” et le sous-thème “Les sciences sociales face à l’avenir de l’économie” de l’appel à communications du colloque international “Penser l’économie de demain et le futur de l’économie politique”.
 
Dans les grands programmes de recherche consacrés aux questions de l’adaptation des territoires aux changements environnementaux et aux transitions socio-environnementales, sont appelées à travailler ensemble toutes les disciplines des sciences sociales, notamment l’anthropologie, l’aménagement-urbanisme, l’économie, la géographie, l’histoire, les sciences politiques, la sociologie… Ce travail en commun est-il toujours possible, voire souhaité ? La hiérarchie des disciplines, et en particulier la tendance souvent dénoncée de la science économique à l’hégémonisme, en constituent-elles des obstacles. Quelles sont les limites à la constitution de savoirs réellement interdisciplinaires ? Cet appel est ouvert aux contributions d’économistes, géographes, sociologues ou autres chercheurs en sciences humaines et sociales.
Lire la suite ›

Appel à communications Session Spéciale Approches quantitatives et hétérodoxie – 9ème colloque international AFEP / IIPPE

Le présent appel propose d’explorer la pluralité des pratiques de recherche quantitative en économie.
Comment produire des données sans être conditionné par les catégories des institutions dominantes (FMI, Banque mondiale, OCDE, Eurostat) ?
Quelles échelles pertinentes pour sortir de l’individualisme méthodologique sans tomber dans l’artifice neutralisant de l’homme moyen cher à Quételet ?
A rebours d’une approche atomisante, comment prendre en compte les dépendances interpersonnelles et intertemporelles ?
Quels emprunts à la sociologie quantitative, à l’histoire ?
Faut-il développer des méthodes adaptées à chaque courant du pluralisme, ou peut-on espérer les faire dialoguer sur un espace quantifié commun ?
Lire la suite ›

Appel à communications Session Spéciale Socio-économie écologique et économie politique – 9ème colloque international AFEP / IIPPE

L’économie écologique est un champ d’analyse qui s’est institutionnalisé à la fin des années 1980 avec la création de l’International Society for Ecological Economics et de la revue Ecological Economics. Des clivages importants entre différentes manières de concevoir les objectifs, les outils et méthodes d’analyse de ce courant se sont très rapidement révélés, conduisant à distinguer aujourd’hui, à la suite de Clive Spash, trois tendances qui témoignent d’une proximité ou au contraire d’une volonté de se distancier des outils d’analyse de l’économie standard.
Deux sous-courants de l’économie écologique, la « nouvelle économie des ressources » et le « nouveau pragmatisme environnemental », adoptent une position conciliante à l’égard de l’économie standard et de ses outils, tandis qu’un troisième sous-courant, la « socio-économie écologique », s’inscrit davantage dans l’héritage des approches économiques hétérodoxes, tout en développant une approche interdisciplinaire en sciences sociales.
Lire la suite ›

Séminaires : “Planifier les communs”

Les expériences de planification « socialiste » du 20e siècle se sont soldées par des échecs. Mais depuis la Grande Récession de 2008, la planification est de retour. La crise du néolibéralisme laisse entrevoir la possibilité d’autres types d’organisation de l’économie. L’urgence environnementale, les formes de coordination permises par les nouvelles technologies de l’information, ont relancé les débats consacrés aux alternatives au marché.
Lire la suite ›

Tagués avec : , ,

Conférence : L’instant Canopé – Présentation de l’ouvrage Éducation et intérêt général – 13 février 2019

La librairie Canopé propose une conférence de présentation de l’ouvrage du CIRIEC-FranceÉducation et intérêt général“, le mercredi 13 février 2019 à 17 h 30.
 
Trois axes de réflexion seront abordés:
– l’éducation vue comme un bien commun auquel contribuent non seulement un service public qui se doit d’être exemplaire, mais aussi, chacun pour sa part, tous les éléments de la population ;
– l’exigence centrale d’égalité, qui s’impose à tous les niveaux et dans tous les modules du système éducatif;
– La volonté de remettre la France au niveau et si possible en tête des comparaisons internationales.
 
Inscription par mail : librairie@reseau-canope.fr
Participation gratuite, dans la limite des places disponibles.

Les informations sur l’ouvrage

Tagués avec : ,

Parution d’ouvrage : Éducation et intérêt général

Vous trouverez ci-joint des informations sur la parution de l’ouvrage “Économie et intérêt général” rédigé sous la direction de Philippe Bance et Jacques Fournier.

Engagé depuis un demi-siècle dans un processus de décomposition-recomposition, le système éducatif français traverse une crise, qu’illustre la dégradation de ses résultats dans les comparaisons internationales.

Sur ce sujet capital pour l’avenir des individus, des entreprises et des territoires, l’ouvrage apporte une vision complète, ordonnée et stimulante. Plutôt que de se focaliser sur quelques aspects fragmentaires du système ou des réformes, il met en perspective l’ensemble des problèmes essentiels. Fondé sur une analyse rigoureuse et étayé par des données précises, il formule des propositions constructives qui, sur chacun des principaux sujets à l’agenda politique, combinent les exigences de continuité et de renouveau.

La pluralité des points de vue exprimés enrichit l’ouvrage afin d’alimenter la réflexion du citoyen. Toutes les contributions s’inscrivent cependant dans une approche générale commune: l’éducation vue comme un bien commun essentiel dont la vocation non marchande est à préserver, la centralité de l’exigence d’égalité.

L’ouvrage est disponible ici

Présentation de l’ouvrage le mercredi 13 février à la libraire Canopé / Paris 6ème

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us