Dossier nouvelle section au CNU – Économie et Société

Vous trouverez ici le dossier sur le proposition de nouvelle section au CNU.

Ce dossier est composé :

1. D’une présentation de l’AFEP
2. D’une analyse statistique : la fin du pluralisme
3. D’un argumentaire pour une nouvelle section CNU
4. De la liste des enseignants-chercheurs et chercheurs ayant demandé leur rattachement à la nouvelle section CNU
5. D’une tribune “Pour une nouvelle section CNU”
6. De deux annexes : Les soutiens politiques, et la revue de presse

Appel à communications : Doctoriales “Économie & Sociologie”, Sciences po Grenoble

Les Doctoriales « Économie & Sociologie » visent à contribuer à l’avancement des travaux de doctorant.e.s et de jeunes docteur.e.s qui travaillent, dans une perspective de sciences sociales, sur des objets économiques : entreprises, consommation, marchés, innovations, services publics, politiques économiques, monnaies, finance, dettes publiques et privées, accumulation du capital économique… Ce faisant, les Doctoriales se veulent une vitrine du renouvellement de la recherche en sociologie économique, en science politique de l’économie et en économie institutionnaliste, ainsi que de la fécondité réciproque de ces différentes approches des faits économiques.
 
Les Doctoriales « Économie & Sociologie » auront lieu le mardi 16 octobre 2018 à Sciences Po Grenoble.
 
Pour participer à cette journée, il est demandé aux personnes intéressées de faire parvenir au plus tard le 22 mai 2018 une proposition de communication détaillée (entre 8000 et 10000 signes) à l’adresse suivante : doctoriales.socioeco@gmail.com.

Lettre des doctorant.e.s n°3 – février 2018

Vous ne l’attendiez peut être mais après quelques mois de calme, les affaires reprennent! Pour le bonheur de tous ses plus grands fan : La lettre des doctorant.e.s de l’AFEP n°3!

Une petite lettre pour commencer. Elle devrait néanmoins s’étoffer au fil des parutions.
Vous trouverez ici :
– les infos sur le changements des animateur.rice.s du groupe
– les premières informations sur les doctoriales du prochain congrès de l’AFEP à Reims
– Le wiki-audition
 
Lecture en ligne ici ! ou en téléchargement direct.

Poste de Maitre de Conférences en économie d’entreprise à AgroSup Dijon

AgroSup Dijon est un grand établissement qui forme principalement des ingénieurs appelés à travailler dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation. Cet établissement est placé sous la double tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Il délivre également des mastères spécialisés ou, en co-habilitation avec l’Université de Bourgogne Franche-Comté, des masters s’inscrivant dans ses champs de compétences. Il a également une mission particulière d’appui au système d’enseignement agricole et il participe à la formation des cadres du Ministère en charge de l’agriculture.

Le (la) Maître de Conférences recruté(e) devra contribuer à ces missions, sur un poste relevant, statutairement, du corps des Maître de Conférences (MC) de l’enseignement supérieur agricole. Le poste vise à consolider les activités d’enseignement, de recherche et d’expertise en économie d’entreprise agricole et agro-alimentaire. Le poste est affecté au Département des Sciences Humaines et Sociales (DSHS) d’AgroSup Dijon. Le MC recruté mènera ses activités de recherche au sein de l’UMR 1041 CESAER (Centre d’Economie et de Sociologie appliquées à l’Agriculture et aux Espaces Ruraux).

Contacts
Georges Giraud, Professeur, Directeur du Département des Sciences Humaines et Sociales
Tél. : +03 80 77 26 71 – courriel : georges.giraud@agrosupdijon.fr
Julie Gomes, Responsable du service des Ressources Humaines
Tél. : 03 80 77 23 51 – courriel : julie.gomes@agrosupdijon.fr
Jennifer Marinthe, Service des Ressources Humaines
Tél. : 03 80 77 25 18 – courriel : jennifer.marinthe@agrosupdijon.fr
Nicolas Renahy, Directeur de recherche, Directeur de l’UMR CESAER
Tél. : +03 80 77 26 17 – courriel : nicolas.renahy@inra.fr
AgroSup Dijon, 26 Bd Dr Petitjean BP 87999 21079 Dijon Cedex

Plus d’informations ici
Guide candidat 2018 aux concours d’enseignants/es-chercheurs/es des établissements
d’enseignement supérieur agricole public.
Guide rapport d’activité

Poste Maître-assistant-e 100% Département d’Histoire, Économie et Société – UNIVERSITÉ DE GENÈVE

La Faculté des Sciences de la Société souhaite mettre au concours en vue de la rentrée 2018, un poste de Maître-assistant-e à 100 % au département d’Histoire, Economie et Société.
Ce(tte) Maître-assistant(e) sera appelé(e) à assurer, sous la supervision de la Prof. Mary O’Sullivan, deux enseignements semestriels de 2h hebdomadaires chacun dans le domaine de l’histoire économique.
Le/la candidat(e) sera également appelé(e) à participer à des recherches en histoire économique et en sciences sociales de la Faculté, ainsi qu’à l’encadrement d’étudiants dans les mêmes domaines.

Titre et compétences exigés

Le/la candidat(e) doit faire preuve d’une forte capacité de recherche dans le domaine de l’histoire économique et sociale. Une grande variété de spécialités dans ce domaine sera considérée, y compris, mais sans s’y limiter, l’histoire de la Suisse, l’histoire des statistiques, l’histoire des idées et politiques économiques, l’histoire du travail, ainsi que l’histoire des organisations internationales. Le/la candidat(e) doit être titulaire d’un doctorat dans le domaine de l’histoire économique, de l’histoire, de l’économie ou d’une autre science sociale.
Il (elle) doit maîtriser le français et l’anglais.

Entrée en fonction

1er août 2018 ou à convenir.

Contact

Les candidatures comportant une lettre de motivation, un curriculum vitae (y compris liste de publications), une photocopie du diplôme de doctorat doivent être déposées exclusivement en ligne avant le délai indiqué ci-dessus (23h59 heure de Genève) en cliquant sur le bouton ci-dessous« Postuler/Apply now ».
https://jobs.unige.ch/www/wd_portal.show_job?p_web_site_id=1&p_web_page_id=32661
Des renseignements sur le poste peuvent être obtenus à l’adresse secretariat-histec@unige.ch.

Informations complémentaires

La durée de l’engagement est de 3 ans, renouvelable une seule fois pour une période de 3 ans maximum, sur fonds du Département de l’Instruction Publique (DIP). La première année constitue une période d’essai au cours de laquelle il peut être mis fin aux rapports de service moyennant le respect d’un délai de résiliation de 3 mois pour la fin du mois.

Parution d’ouvrage : Le marché du travail L’esprit libéral et la revanche du politique

Voici plus de 40 ans qu’économistes et politiques s’échinent à faire reculer le chômage de masse, la précarité et les inégalités sociales. En vain. Dans tous les pays développés, la situation, examinée sous l’angle du chômage ou des inégalités, s’est dégradée par rapport à celle qui a prévalu durant les « Trente glorieuses ». Parallèlement, le taux de croissance économique n’a cessé de s’affaiblir en dépit d’un endettement public de plus en plus élevé. L’ambition de cet ouvrage est de fournir une explication à cette inversion de tendance et à l’incapacité des décideurs politiques d’enrayer cette dégradation de la situation.

Cet ouvrage s’adresse, non seulement à tous les étudiants, chercheurs et enseignants en économie (universités, écoles d’ingénieurs et de commerce, IEP, etc.) mais aussi à toute personne soucieuse de comprendre les problèmes économiques et sociaux d’aujourd’hui (chômage de masse, inégalités, précarité, déclassements, crises, etc.).

Jean Vercherand est ingénieur agronome, économiste et historien à l’INRA-CESAER, AgroSup, Université Bourgogne Franche-Comté, Dijon.

 

Pétition : “Au lycée, des Sciences économiques et sociales pour tous en seconde”

Pour signer la pétition 

Cette pétition a été lancé par la APSES (Association des professeurs de sciences économiques et sociales) et adressée à Jean Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale. Cette pétition est soutenue par  l’AECSP (Association des enseignants et chercheurs en science politique), l’AFEP (Association française d’économie politique), l’AFS (Association française de sociologie) et l’ASES (Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur)

Monsieur le Ministre,

Il y a plus de 50 ans, les Sciences économiques et sociales étaient introduites au lycée, permettant l’entrée d’une « troisième culture », aux côtés des humanités et des sciences, contribuant ainsi à l’enrichissement de la formation intellectuelle et citoyenne des lycéens. Chaque jour, l’actualité nous rappelle la nécessité pour chacun de disposer des outils d’analyse proposés par l’économie, la sociologie et les sciences politiques afin de pouvoir mieux saisir les enjeux des grandes questions démocratiques contemporaines que sont, entre autres exemples, l’avenir de la croissance, la mobilité sociale, les dynamiques de l’emploi, la persistance des inégalités, notamment entre les femmes et les hommes, les effets contrastés de la mondialisation ou les défis de la construction européenne.

Cette discipline, très appréciée des élèves, a démontré sa réussite. La série ES, dont elle est la discipline pivot, a indéniablement participé à la démocratisation du lycée en accueillant un tiers des bacheliers généraux, qui présentent un recrutement social particulièrement varié et bénéficient de débouchés diversifiés et de bons taux de réussite dans l’enseignement supérieur.

Les SES devraient être un élément constitutif de la culture commune en étant proposées à chaque lycéen. Absentes du collège et des enseignements obligatoires en première et terminale, il apparaît nécessaire de leur donner une place suffisante en classe de seconde.

C’est pourquoi nous vous demandons, Monsieur le Ministre, que les sciences économiques et sociales soient intégrées au tronc commun de la classe de seconde générale et technologique, pour un horaire de 3 heures par semaine, incluant des dédoublements définis nationalement.

L’enjeu est ainsi de permettre aux élèves, au moins un an dans leur scolarité, d’avoir le temps nécessaire pour se confronter aux savoirs et aux méthodes des sciences sociales, et ainsi commencer à s’approprier la culture économique et sociale indispensable aux citoyens du XXIème siècle.

 

 

Colloque “Gouvernement, participation et mission de l’entreprise” 16 et 17 mars 2018

Colloque conclusif du programme de recherche 2015-2017 du collège des Bernardins sur la codétermination. Le colloque se déroulera sur deux jours, les 16 et 17 mars 2018.
Le vendredi sera plus particulièrement consacré aux discussions et présentations des travaux de recherche autour de la codétermination. La séance du samedi intitulée “Regards croisés sur les propositions de réforme de l’entreprise” permettre la discussion avec des représentants syndicaux et des élus.
Vous trouverez ci-joint le programme détaillé des deux jours.

Offre d’emploi : Full Professor of Socioeconomics of Work

Offre d’emploi pour un poste de Full Professor à l’Université de Vienne sur la thématique de la socio-économie du travail. La date butoir pour la soumission des candidatures est le 11 mars 2018

Toutes les informations relatives à ce poste sont détaillées dans le document ci-joint.

Conférence “De l’utilité de l’économie politique à l’Université” organisée par l’AFEP et le CREG

De l’intérêt de l’Economie politique à l’Université

Conférence débat AFEP-CREG
13 mars 2018 – 14h-17h30 
Auditorium de l’IMAG, Université Grenoble Alpes

La conférence se déroulera en deux temps :
Une conférence plénière sur le thème des spécificités et des apports de l’économie politique
Une table ronde intitulée : l’économie politique, un lieu privilégié de dialogue entre les sciences sociales. Les usages politiques des indicateurs.

Vous trouverez ci-joint le programme détaillé de l’après midi.