L’AFEP engage le débat public sur l’avenir de l’économie en France

Paris, le 3 février 2015

Suite au report par Madame la ministre de l’Éducation nationale et Madame la secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur de la création d’une nouvelle section « Institutions, Économie, Territoires et Société » au sein du Conseil National des Universités, l’AFEP a décidé de lancer un grand débat public sur l’avenir de l’économie dans l’enseignement supérieur et la recherche.

André Orléan, le président de l’AFEP, a ainsi rédigé une tribune (Le Monde, 29 janvier 2015) dans laquelle il estime que « la nouvelle section doit être vue comme un plus pour tous », y compris « pour le mainstream qui a assurément besoin de l’aiguillon de la concurrence s’il veut progresser et continuer à être innovant ».

Ce texte a été signé par une centaine d’universitaires de haut niveau, dont Bruno Amable, Nancy Fraser, James K. Galbraith, Gaël Giraud, Steve Keen, Michael Piore, et Alain Supiot.

Jean Tirole s’est opposé à ce projet, estimant qu’il « promeut le relativisme des connaissances, antichambre de l’obscurantisme » (voir sa lettre adressée à Madame la secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur).

Dans sa réponse, l’AFEP estime au contraire que « la diversité intellectuelle est source d’innovations et de découvertes ». L’AFEP déplore une « normalisation de la pensée en économie » par « l’imposition de critères étroits » qui limitent la diversité théorique et disciplinaire.

Le débat étant désormais sur la place publique, l’AFEP a décidé d’ouvrir une large pétition appelant à la publication du décret signé en décembre dernier.

Publié dans Communiqués sur la nouvelle section

Manifeste pour
une économie pluraliste

Dernier communiqué de l'AFEP

Articles recommandés :

Journées de l’économie autrement Dijon 25 et 26 novembre 2016

« Journées de l’économie autrement  » organisées à Dijon les 25

Communiqué de l’AFEP | Hommage à Bernard Maris

Bernard Maris a été assassiné le mercredi 7 janvier 2015

Argumentaire en faveur d’une nouvelle section

Au cours de son action continue en faveur d’une nouvelle

Ce que pourrait être une licence « Economie et société »

La Commission « Enseignement » de l’AFEP a proposé une maquette pluraliste

petit Logo-AFEPseul-RVB-site

Communiqué|Après le rapport Hautcoeur et avec le rapport de l’IDIES : l’AFEP souhaite sortir des voeux pieux et restaurer le pluralisme en économie

L’Association Française d’Economie Politique (AFEP) prend acte de la parution simultanée de deux rapports sur l’état de l’enseignement supérieur et de la recherche en économie en France….

Article original

Articles arrivant bientot à échéance :

Liens utiles