Conférence : Agriculture, technique et vivant – le 21 et 22 septembre 2018

L’Institut de Paléantologie Humaine et le Centre d’Économie de Paris Nord organisent le 21 et 22 septembre 2018 les assises “Agriculture, technique, vivant”à Paris.
Ces Assises seront tout d’abord l’occasion de contribuer à démystifier le discours techniciste ambiant en alertant du danger de « nouvelles solutions » qui n’en sont pas. Il s’agira aussi, de façon plus large, de replacer les débats dans une perspective historique et anthropologique concernant nos rapports à la Terre et à la nature. Les êtres humains ont commencé à domestiquer la nature au Néolithique, mais cette domestication s’effectuait dans l’ensemble dans une certaine harmonie, une reconnaissance intime de l’appartenance des hommes à ce qu’on appelle aujourd’hui la biosphère.
– Quand et comment est-on passé de la domestication à un extractivisme forcené ?
– Comment qualifier cette rupture ?
Ce n’est qu’en comprenant profondément la nature de la crise contemporaine qu’on peut juger de la justesse des « solutions ». Enfin, on explorera les grandes lignes des alternatives qui éclosent ici ou là : agro-écologie, circuits courts, sélection collaborative…
 
Il s’agit plus généralement de restaurer et/ou de réinventer un rapport à la nature non pas fondé sur l’utilité à court terme, mais sur la reconnaissance de l’importance fondamentale des liens qui unissent les êtres humains à leur environnement vivant.
 
Entrée libre
Institut de Paléontologie Humaine : 1, rue René Panhard Paris 13e
Contact : assises[a]technologos.fr
Informations www.technologos.fr/assises_nationales/