Communiqué | Un « prix de la Banque de Suède » français est une bonne nouvelle, un « prix de la Banque de Suède » pluraliste en serait une bien meilleure !

L’Association Française d’Economie Politique (AFEP) salue l’attribution du prix d’économie de la Banque de Suède en la mémoire d’Alfred Nobel au Français Jean Tirole pour l’excellence de ses travaux d’économie « standard ».

Ce prix souligne la qualité de l’école française dans le champ spécifique de l’analyse économique des incitations.

L’AFEP souhaite néanmoins à cette occasion souligner que ce prix, à de trop rares exceptions près, a été presque continuellement attribué à un seul des nombreux courants qui constituent notre discipline, et ce malgré l’effondrement économique qui a suivi l’application aveugle des préceptes de cette approche devenue standard.

L’AFEP le regrette et rappelle à cette occasion que l’excellence de la pensée économique française réside également dans des approches qui se distinguent de l’approche dominante (analyses keynésiennes, institutionnalistes, socioéconomiques, conventionnalistes, régulationnistes, marxistes, etc.) et qui donnent des clés de compréhension de la crise et proposent des voies qui pourraient permettre d’en sortir – ce qui n’a visiblement pas ému le jury du prix de la Banque de Suède.
L’AFEP forme ainsi le voeu que les choix de la Banque de Suède puissent être à l’avenir davantage marqués par le souci d’un nécessaire renouvellement des idées et par une reconnaissance de la nécessité du pluralisme des approches, des méthodes et des concepts en économie.

106 kBpour un nobel pluraliste
Publié dans Communiqués de Presse, Recommandé Tagués avec : ,